Plus loin sur cette page vous pouvez vous inscrire pour participer ou vous abonner pour être informé des publications. Pour créer le compte vous serez renvoyé à la page d'accueil, le formulaire se trouve tout en bas. Merci de choisir une catégorie pour votre texte. Par défaut il sera attribué à "Textes d'atelier".

Ouvert à tous les participants des ateliers d'Alès, de Nîmes et des stages d'écriture.

LA BOITE À MOTS DU COUSIN LEN

Jack Finney in Histoires insolites choisies et traduites par Max Roth et M.E. Coindreau, Alyette Guillot-Coli, René Wintzen, CASTERMAN, 1964 [1]  Le cousin Len avait découvert son étonnante boîte à mots chez un prêteur sur gages. Car il hantait volontiers ces boutiques poussiéreuses qui, pour la plupart, se trouvent dans la Deuxième Avenue; cela le changeait et le soulageait, affirmait-il, des horreurs de la Nature, qui n'avait pour lui que fort peu d'attraits. ll devait en effet, professio...
Lire la suite
  0 commentaires

Le PLEIN de synonymes

Les joues plein es, les membres potelé s, le ventre rebondi , farci de tics et imbu de sa personne quoique débordant de vitalité, Ogier du Pearn était un homme comblé : gentilhomme à la cour, médecin à la campagne, alchimiste et astrologue chez lui. Comme bien des clercs de son époque il embrasait une pléiade de centres d'intérêts, se voulant un homme complet . Lorsque la cour de Versailles était bondée il s'échappait dans les jardins pour herboriser. Son hôtel particulier à Suresnes était gorgé...
Lire la suite
  0 commentaires

Intrusion

L'église était pleine en cette veillée pascale, et l'assemblée était priante. L'église St Leu, à Paris, rue St Denis, n'est pas réellement une paroisse. Les gens qui s'y retrouvent pour prier ou pour célébrer sont pour partie du quartier, certes, mais les plus nombreux sont des hommes et des femmes venant de tout Paris, qui ont trouvé ici une qualité de célébration qui leur convenait. L'assemblée était recueillie, participant aux répons et aux chants. Pendant le prêche on voyait parfois deux têt...
Lire la suite
  0 commentaires

Superposition des temps

"A deux cent mètres tournez à droite".Oui, nous y voilà, le chemin est moins large, envahi par les fougères. "Vous êtes arrivés". Arrivés ? Je ne pense pas avoir été arriviste pourtant, mais oui, je suis arrivé, arrivé à vivre, et même à être heureux... Ici par exemple, à Gally, j'ai été heureux, sinon je ne serais pas là ! C'était déjà un coin tranquille, abandonné depuis peu. La baraque était bien debout, avec ses murs en schiste et son toit de tuile, mais son propriétaire était décédé juste a...
Lire la suite
  0 commentaires

Phrase longue

  Ayant traversé le fleuve et obliqué le long du quai pour lécher la vitrine d'un brocanteur, après Qu'il se soit longuement repu de deux au moins des trois librairies qui s'ouvraient au pied des immeubles classiques qui délimitaient la place où trônait Louis XIV, après avoir quitté la place par la rue lanterne, rue étroite et tortueuse dont le nom même le ravissait, pour revoir une fois encore la devanture et les rayons couverts de pots de porcelaine aux étiquettes surannées de l'enseigne ...
Lire la suite
  0 commentaires

Portrait en situation

Elle est assise à la table familiale, entourée de tous les siens, enfants et petits enfants. Son visage est labouré de rides, les joues vides, les lèvres pincées sur des dents absentes. Ses mains pâles, où transparaissent les veines bleues, saillantes, sont posées légèrement sur la table, au bord de l'assiette où trainent encore des miettes du dessert. Fragilité de cette peau, de ce visage. Combien de tête a-t-elle ébouriffée dans un geste de tendresse ? Combien de joues ont brûlé de ses gifles ...
Lire la suite
  0 commentaires

Personnification

Je l'ai rencontrée très tôt. Déjà elle m'accompagnait à l'école. C'était à l'époque une demoiselle douée mais sans prétention, plutôt effacée, aux cheveux filasse, généralement mal habillée, mais avenante. Je me suis rapproché d'elle car elle a su m'apprendre avec beaucoup de patience à répéter avec exactitude un tas de gestes devenus maintenant automatiques. Mais sous prétexte de m'avoir aidé dans ma jeunesse, dame Habitude a tendance à s'immiscer dans mes affaires même quand je tente de la ten...
Lire la suite
  0 commentaires

L'homme qui aimait les fleurs

L'homme qui aimait les fleurs Le printemps est là, les jonquilles sont en fleur. Regardez comme il essaie de les attraper, il découvre juste l'usage de son pouce. Regardez comme il est délicat. Il adore les coquelicots. Il en dessine partout J'ai pris peur quand je l'ai vu croquer dans un bulbe qu'il venait de déterrer, mais il m'a rassuré tout de suite : "C'est de l'ail des ours, Maman ; sur mon ile déserte il faut bien que je mange ce qu'il y a en attendant les carottes sauvages, les noisettes...
Lire la suite
  0 commentaires

Si vous souhaitez... Participer?


Uniquement vous abonner?

Poster rapidement un texte, une photo, un lien...

Derniers commentaires

Il n'y a aucun commentaire.