N'hésitez pas à ajouter des photos, des illustrations, des liens... Merci de choisir une catégorie pour chacun de vos textes. Par défaut il sera attribué à "Textes d'atelier".

Vous pouvez vous inscrire pour participer ou vous abonner pour être informé des publications. Pour créer le compte vous serez renvoyé à la page d'accueil, il suffit de 1)remplir le formulaire, 2) confirmer votre adresse en activant le lien que vous recevrez par mail puis 3) attendre le message qui vous confirmera que votre inscription été approuvée.

Blog ouvert à tous les participants des ateliers de Nîmes et des stages d'écriture.

Si vous ne parvenez pas à vous inscrire ou n'avez pas le temps de créer un compte, il suffit de m'envoyer vos textes et je les publierai sous votre nom ou un pseudo de votre choix sans les modifier. Je n'interviens pas dans les textes du blog. Lien vers mon adresse mail.

Dans le sillage de Léonard

La soirée avait commencé dans une ambiance bizarre. Le ciel resté longtemps noir et menaçant avait fini par exploser en éclairs, coups de tonnerre et grosse pluie lourde. Regarder par la fenêtre était d'une tristesse sans nom. Pour compléter le tableau j'avais écouté en boucle ce vieux CD de Léonard Cohen qui parlait de la fin d'un amour et puis de frontière, de fusil, de partisans. Sa voix rauque...
Lire la suite
  193 lectures
  0 commentaires

Haïkus...

Au cœur de l'océan la tête dans les étoiles danser                Sous le vent d'Ouest l'herbe  danse                 Mer en ciel inonde de bleu les yeux               L'homme géant aux quatre coins de l'île se cogne               L'océan le cie...
Lire la suite
  197 lectures
  0 commentaires

Signes... ?

Un frôlement le fit sursauter, l'arracha à ses pensées. En un chuintement soyeux, un oiseau de nuit, une chouette effraie probablement, venait de se poser sur la branche basse du grand chêne, là, à 10 mètres de la table branlante qui lui servait de bureau. Le masque blanc de l'oiseau se détachait sur le violet sombre de l'horizon, lui rappelant soudain le faucon qui s'était posé à quelques mètres ...
Lire la suite
  204 lectures
  0 commentaires

A chaque coup de pioche...

  A chaque coup de pioche la poussière s'élève en un nuage sec qui agresse la gorge et vient se coller à la sueur, maculant le visage, les bras, blanchissant les cheveux, formant des plaques sur les pantalons raidis de crasse et mouillés de transpiration. D'un revers de sa manche à peine retroussée, il essuie son visage, traçant des sillons humides dans la pellicule beige qui imprègne la peau...
Lire la suite
  277 lectures
  1 commentaire

Prisonnière

Je commence à tourner en rond dans ma cellule. Tout à l'heure, pendant la promenade, j'ai tenté un échange de regards, un partage de sourires mais chacun semble recroquevillé dans son papier bulle. Le mal rôde et nous nous regardons en chien de faïence, faiblement éclairés par une lumière maussade. Nous sommes tous détenus en attente de jugement et potentiellement dangereux mais les gardiens veill...
Lire la suite
  256 lectures
  1 commentaire

En ce temps là...

Et il fut un temps où plus personne ne pouvait sortir de chez soi. C'était devenu dangereux. Et interdit. Une sorte de silence ouaté envahit la ville et la campagne, en France, mais aussi en Italie,dans toute l'Europe et même dans le monde entier. C'était inédit, impensable, incroyable. Mais vrai! Les rues des métropoles chinoises étaient vides, des hauts parleurs, des drones criaient des ordres p...
Lire la suite
  251 lectures
  1 commentaire

​Les vaches de Paul

Il y a trois vaches dans le pré. Elles sont blanches. L'une a la tête relevée, un regard doux et inquiet qui donnerait envie de l'apprivoiser, les deux autres paissent, tranquilles, exactement ce que l'on l'attend de toutes les vaches. Le pré s'étale en pente douce, un dégradé de verts nuancé de jaune. En haut du pré, les collines boisées étincellent déjà d'un peu d'orange. C'est une scène de débu...
Lire la suite
  205 lectures
  0 commentaires

​Il a sonné à la porte.

Il a sonné à la porte et on lui a ouvert, car sa visite était prévue, programmée pour ainsi dire, annoncée par un courrier officiel. Cette année là, la France entière passait du courant 110 volts au courant 220 et les services d'Electricité de France procédaient aux changements de tous les appareils électriques en activité dans tous les foyers. En activité, c'est beaucoup dire, car à cette occasio...
Lire la suite
  263 lectures
  0 commentaires

De temps en temps j'ai une âme

De temps en temps j'ai une âme elle vient, elle va sans emploi du temps particulier sans agenda Elle arrive chez moi à l'improviste s'assoie allume une cigarette fait des ronds de fumée trempe un biscuit dans le café Une autre fois je la surprends sur le balancier de la pendule faisant des pointes sur la mosaïque ou en équilibre sur la page d'un livre qu'un courant d'air malicieux fait tourner Mai...
Lire la suite
  271 lectures
  0 commentaires

Impromptu pour un matin d'hiver

​ Ce matin en me réveillant, un petit chat ronronnait contre mon cou. Vous imaginez ma surprise puisque je n'ai pas de chat. En plus il était de toutes les couleurs, jaune, vert, bleu, rouge. Un moment et je réalisais que c'était un rayon de soleil entré par le vitrail de ma chambre. Faut dire qu'il fait froid dehors et qu'il devait se geler les bonbons. Je l'ai laissé dormir le temps de me laver ...
Lire la suite
  373 lectures
  1 commentaire

Les Neilikkas

"Mais enfin qui sont ces neilikkas ?" me demandait-on à la fin de ma conférence au Congrès de Métaphysique Appliquée (Bruges, 26 Sept). Une feuille de menthe dans une tasse de thé ? Une goutte de rosée sur la moustache d'un phoque ? Un grain de beauté sous un carré Dior? Non, je ne savais pas, malgré toute une vie consacrée à l'étude de ces créatures éminemment rétives à l'apprivoisement conceptue...
Lire la suite
  411 lectures
  0 commentaires
X

Pas de copie.

Pas de copie. Merci