N'hésitez pas à ajouter des photos, des illustrations, des liens... Merci de choisir une catégorie pour chacun de vos textes. Par défaut il sera attribué à "Textes d'atelier".

Vous pouvez vous inscrire pour participer ou vous abonner pour être informé des publications. Pour créer le compte vous serez renvoyé à la page d'accueil, il suffit de 1) remplir le formulaire, 2) confirmer votre adresse en activant le lien que vous recevrez par mail puis 3) attendre le message qui vous confirmera que votre inscription a été approuvée.

Blog ouvert à tous les participants des ateliers de Nîmes et des stages d'écriture.

Si vous ne parvenez pas à vous inscrire ou n'avez pas le temps de créer un compte, il suffit de m'envoyer vos textes et je les publierai sous votre nom ou un pseudo de votre choix sans les modifier. Je n'interviens pas dans les textes du blog. Lien vers mon adresse mail.

Du lit défait...

Du lit défait monte une symphonie d'odeurs qui les enveloppe comme un brouillard.

Alanguis, les membres emmêlés, les amants sont baignés dans les parfums de l'autre.

Il aime la petite note poudrée dans le creux de son cou où il l'embrasse quand il veut la faire frissonner. Elle aime le petit trait de citron vert qu'elle sent sur son poignet quand elle plonge son visage dans sa main.

Petites notes d'appel à leurs retrouvailles charnelles, elles sont pour l'heure indiscernables, noyées sous des effluves plus pénétrants.

Cette animalité ne leur déplaît pas, leur partition singulière se joue dans une complicité rieuse de la recherche du plaisir. Leur ballet sensuel les fait se baptiser dans les senteurs les plus intimes.

Elle aime son goût minéral et cette odeur puissante qui reste sur sa peau. Il aime garder sur sa langue la senteur marine que ses baisers ont fait naître.

Ils se révèlent à eux-mêmes et eux-mêmes dans cette intimité du sexe. Curieuse alchimie qui les transmute ; leur essence se nourrit de ce partage, c'est certain, une part d'elle est passé en lui, une part de lui s'est insinué en elle.

L'amour est un Continent.
UNE JOURNEE D'ESCALADE
 

Commentaires

Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
X

Pas de copie.

Pas de copie. Merci