N'hésitez pas à ajouter des photos, des illustrations, des liens... Merci de choisir une catégorie pour chacun de vos textes. Par défaut il sera attribué à "Textes d'atelier".

Vous pouvez vous inscrire pour participer ou vous abonner pour être informé des publications. Pour créer le compte vous serez renvoyé à la page d'accueil, il suffit de 1)remplir le formulaire, 2) confirmer votre adresse en activant le lien que vous recevrez par mail puis 3) attendre le message qui vous confirmera que votre inscription été approuvée.

Blog ouvert à tous les participants des ateliers de Nîmes et des stages d'écriture.

Si vous ne parvenez pas à vous inscrire ou n'avez pas le temps de créer un compte, il suffit de m'envoyer vos textes et je les publierai sous votre nom ou un pseudo de votre choix. Lien vers mon adresse mail.

éperdument indifférente

Rides creusées. Béance du regard. Ta silhouette arrondie trahit le modelage du temps. Ton dos ploie. Démarche chaotique, lancinante, lente qui laisse ta trace sur le tapis usé. Pour horizon définitif la porte de notre chambre devenue tienne et dont tu m'interdis le seuil. Drame intime aujourd'hui dépassé. Ta voix lointaine, impérieuse, tranchante souvent, touchante parfois. Tu as perdu toutes ces nuances qui peignaient chaque instant d'un éclat différent. Jusqu'à ta mise qui s'est ternie. A quoi songes-tu le regard vide, au bord du tapis ? Ta souffrance au bord des lèvres. Toi si gazelle, si biche dans la forêt de ton quotidien, tu as vieilli sans désemparer. De tes pas il ne reste plus rien qu'une empreinte de silence, de tes caresses une austère volupté.

Une vitre s'interpose à présent entre toi et moi. Un vilain reflet ampute en partie ton corps déjà si déformé, trace comme un grand vide impossible à combler. Tu retranches à dessein ce que je peux encore percevoir. Tu m'ôtes toute prise pour me punir de t'avoir laissé t'éloigner. Tu t'effaces, éperdument indifférente.

Ecrire la folie
De temps en temps j'ai une âme
 

Commentaires

Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter

Inscription blog

Derniers commentaires

Bernard N Constance
23 mars 2020
Bonjur Hélène, je ne savais pas que c'était toi Helène Delprat. Mais je reconnais ton texte que j'ai...
Didier Tricou Folie de l'écriture Antonin et Dieu
24 février 2020
Maurice, mon bon Maurice, c'est... impressionnant ! Maurice, mon bon Maurice, ça secoue ! Bravo !
DELPRAT Hélène Folie criminelle
22 février 2020
Haletant comme le rythme du texte, comme les mots précipités, leur flot qui mène à la chute que l'on...
Bernard N Impromptu pour un matin d'hiver
24 janvier 2020
Bonjour. J'avais écrit cet impromptu pour une amie atteinte d'un mauvais cancer. Elle vient de décéd...
Bernard N ELLE S'APPELAIT ELISKA
18 janvier 2020
Belle histoire, belle écriture, belle atmosphère.
X

Pas de copie.

Pas de copie. Merci