N'hésitez pas à ajouter des photos, des illustrations, des liens... Merci de choisir une catégorie pour chacun de vos textes. Par défaut il sera attribué à "Textes d'atelier".

Vous pouvez vous inscrire pour participer ou vous abonner pour être informé des publications. Pour créer le compte vous serez renvoyé à la page d'accueil, il suffit de 1)remplir le formulaire, 2) confirmer votre adresse en activant le lien que vous recevrez par mail puis 3) attendre le message qui vous confirmera que votre inscription été approuvée.

Blog ouvert à tous les participants des ateliers de Nîmes et des stages d'écriture.

Si vous ne parvenez pas à vous inscrire ou n'avez pas le temps de créer un compte, il suffit de m'envoyer vos textes et je les publierai sous votre nom ou un pseudo de votre choix sans les modifier. Je n'interviens pas dans les textes du blog. Lien vers mon adresse mail.

Folie de l'écriture et l'écriture de la folie

      Ça gratte comme si j'avais du... Comment ils disent ?... du Lexama..., ou du Leksamin? Tsss ! va savoir... Ça chauffe sous la peau, ça brûle... Ouarzazate, le désert ; Sahara, tu m'as cuit le ciboulot... Légionnaire mon frère, prends garde à tes méninges... Ça m'brûle de partout, le cul aussi... Bon sang ! Merde ! Rla !... Le trottoir ruisselle de la pluie tombée cette nuit... Barbès beach... Sous le trottoir, loin loin dans la profondeur, la terre des frankaouis, des roumis ; moi être reubeu, perdu, ramassé et puis posé dans un coin, là-bas, bureau des reubeus perdus. Sous mes pieds ça reflète, ça miroite ma tête de harki, de rouya sans famille... Dans mes sacs je mettrai des roues et des ailes pour partir les rejoindre ; Bougaïa... Djurdjura... Ainsi soit-il et inch'Allah... Il sourit dans la flaque le vieux pépère, il est content, ça lui fait des rides d'eau... Tu vas partir, retourner au bled... T'es content ? Oui, qu'il dit, oui oui oui... Bouge pas, je vais m'occuper de toi, bouge plus, je vais trouver des sacs, des boîtes et des caddies, des valises... Fatiha, Haïcha, je viens à midi pour une assiette chaude... Raper le cuir neuf, découper, coudre... Ça sent le tanin dans le quartier... Manque de cire pour faire briller... Brosser, polir... Le p'tit cordonnier de Staouelli... Une assiette de légumes avec un morceau de mouton... J'ai dit « Tu restes à la maison ! Non, pas sortir, tu restes avec ta mère ! À ton âge on va pas vadrouiller dans la rue, comme ça, pour rien ! »... Petit con ! Il va me manger sur la tête celui-là ! – « Obéis à ton père ! Tu entends ? Obéis à ton père ! »... Pourquoi je dis ça ? Faut pas dire ça...Moi, je suis parti, j'ai désobéi... Bon sang, rla, ça gratte... Faudrait des zuiles ; zuile d'argan bien meilleure que le Lekse...quelque chose ;... J'ai chaud dedans quand il fait froid dehors... Le pépère il dit qu'il a froid dans sa flaque d'eau, dans son oued de Barbès... Il tremble, pauvre vieux... Ben Boulaïd, tu es son fils, t'as pas oublié ? Non, qu'il dit, non non non... la la la...
LA FOLIE - Vue de l'extérieur
Folie criminelle
 

Commentaires

Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
X

Pas de copie.

Pas de copie. Merci