N'hésitez pas à ajouter des photos, des illustrations, des liens... Merci de choisir une catégorie pour chacun de vos textes. Par défaut il sera attribué à "Textes d'atelier".

Vous pouvez vous inscrire pour participer ou vous abonner pour être informé des publications. Pour créer le compte vous serez renvoyé à la page d'accueil, il suffit de 1)remplir le formulaire, 2) confirmer votre adresse en activant le lien que vous recevrez par mail puis 3) attendre le message qui vous confirmera que votre inscription été approuvée.

Blog ouvert à tous les participants des ateliers d'Alès, de Nîmes et des stages d'écriture.

Si vous ne parvenez pas à vous inscrire ou n'avez pas le temps de créer un compte, il suffit de m'envoyer vos textes et je les publierai sous votre nom ou un pseudo de votre choix. Lien vers mon adresse mail.

LES YEUX VERTS.

Il fait frisquet ce 22 octobre. Une silhouette svelte, un immense sac couleur miel accroché à l'épaule, se dirige d'un pas rapide vers la place d'Iéna. Emmitouflée dans un snood aux couleurs automnales qui cache ses cheveux, Anne a délaissé les transports parisiens. Elle vient d'en finir avec un rendez-vous immobilier pour un acheteur richissime, difficile et indécis et retourne à son bureau. Tout en marchant, elle tire son portable rangé dans le soufflet droit de son sac et cherche la fonction "miroir". Elle rajoute un peu de blush abricoté et constate, satisfaite, que le mascara tient bon. Elle observe ses yeux marrons qui vont si bien avec ses cheveux courts auburn et, soudain, se demande si elle a bien fait, hier, de choisir des yeux verts. Elle y a bien réfléchi, pourtant, lorsqu'elle a préparé sa commande.Il est vrai qu'elle ne s'attendait pas à un questionnaire aussi détaillé. Cette appli l'avait séduite pour le détail de ses suggestions, ses possibilités, ses choix.Elle a jusqu'à demain pour finaliser sa commande et appuyer sur "envoi". Avec une mise en route aujourd'hui 22 octobre, la date de livraison s'affiche pour le 22 juillet. Le produit est garanti à terme. 22 juillet sera parfait, c'est une des très rares dates encore libres dans son agenda entre une réunion importante le 21 et son départ au Japon le 23.

Anne s'assied sur un banc, place Tokyo, non loin du distributeur du 16° arrondissement qu'elle a sélectionné pour sa proximité avec son domicile, rue Debrousse. Sur le petit écran, elle fait dérouler le bon de commande déjà bien rempli et repasse ses choix avec attention.

- Sexe : féminin

"Evidemment !"

Elle remue la tête d'un air excédé : "Je ne veux pas d'homme dans ma vie. C'est encombrant et bien trop différent d'une femme."

- Couleur de peau : métis.

Anne lit et commente à voix basse : "C'est bien, ça. Ça va avec tout, ça donne bonne mine. Et c'est à la mode."

- Taille 1,70 m.

"Oui, grand maximum."

- Couleur des cheveux : blonds.

"Je ne veux aucune ressemblance."

Anne lève les yeux vers les feuilles dorées des arbres alignés sur l'avenue Wilson toute proche mais ne les remarque pas. Elle ne voit pas non plus le petit moineau ébouriffé au milieu de l'allée. Elle poursuit :

-Couleur des yeux : vert.

-Sport : équitation.

-Arts : Musique : un harmonica.

-Numérologie : "toujours hors service."

-Prénom : ?

"Oh, s'exclama-t-elle tout haut, j'ai oublié."

Anne vérifie les 3 voyelles u, a, i, et les 4 consonnes n, t, p, l. Elle envoie.

L'application lui propose aussitôt : Luptina, Pilatun, Tinupal, Nali-Puli. Elle écrit Nali-Puli mais coche également l'option "délai". Elle rajoute "8 jours". Elle se dit que ce sera bien assez pour réfléchir. Elle a des dossiers importants qui se profilent au bureau très bientôt et ne veut pas encombrer sa tête avec un choix supplémentaire à ce moment-là.

Alors qu'elle coche le gène minceur pour contrer absolument toute obésité éventuelle, une fenêtre s'ouvre sur son écran. On lui propose des faire-part pour le 22 juillet. Ce sera "plus tard".

Le petit moineau vient de s'envoler. Il y a peu de monde entre les arbres de la place Tokyo.

Anne revient en arrière à la rubrique Arts. Elle rajoute la sculpture. "Ce n'est plus à la mode mais ça m'est bien égal."

Son doigt avance.

- Paiement sans contact à votre convenance : A la livraison.

La liste défile. Elle s'exclame tout haut avec satisfaction : "J'ai une place à la SPE*" ! Elle en a eu de bons échos. Elle se dit qu'elle pourra la poser ou la reprendre quand ça l'arrangera.

Décidément, cette attente planifiée, sécurisée, lui simplifie la vie, lui évite toute angoisse inutile et l'aide à accepter cette intrusion dans son existence. Elle va pouvoir réfléchir à l'aménagement de la pièce du fond.

-----------------------------------

*SPE : Société Protectrice des Enfants.

Anne songe tout d'un coup à ses parents. Ils vont être surpris car elle a toujours repoussé un quelconque désir d'enfant. Elle ne veut pas arrêter de travailler. Elle ne veut pas abimer son corps. Elle ne veut pas accoucher comme une vache. Elle entrevoit soudain que ce sera vraiment un plus sur son CV. Elle pourra bercer un enfant quand elle le voudra. Un bébé à la carte, en bonne santé, le plus sain et le plus intelligent possible. Une petite fille aux yeux verts.

Elle a lu et relu le catalogue des ingrédients, les photos des donneurs enfants, leur quotient émotionnel, leurs passe-temps favoris, leur écriture, leurs pointures, leur religion, leurs voix enregistrées. Cette fécondation programmée par compatibilité entre donneurs, avec diagnostic pré-implantatoire des caractères physiques et intellectuels, ce pari sur l'évolution, cette grossesse garantie à terme vont lui permettre de s'offrir un bébé sur mesure, au Distribébé de la place Tokyo.

Anne a rentré toutes les données et complété toutes les cases. Elle envoie sa commande.

Un mail de confirmation s'affiche. Elle peut maintenant passer à autre chose.

Elle ramasse son snood. Il lui tarde de revoir sa collègue Ariane pour lui raconter.

Quelques minutes plus tard elle pousse la porte de son bureau place Iéna. Son téléphone vibre. Un email s'affiche. Anne pâlit.

« Madame, en raison d'une rupture momentanée de gènes protecteurs des MST, indépendant de notre volonté, nous vous informons que Nali-Puli ne sera disponible que le 30 juillet prochain à votre Distribébé place Tokyo. Croyez, Madame, … »

Anne n'a pas besoin d'ouvrir son agenda. Elle vient de réaliser qu'elle n'a pas coché le droit de rétractation.

Une blondinette aux yeux verts en amande a décidé de contrarier ses vacances.

…. 

Découvrir les livres de Philippe Audureau
L'enfant au piano
 

Commentaires 1

Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Reymond Sylvie le samedi 2 novembre 2019 16:54

Ce texte est le résultat du travail de l'atelier de Nîmes sur la nouvelle en mai et juin 2019. Brigitte y traite avec humour et distance un thème d'actualité que je vous laisse découvrir au fil de la lecture...

0
Ce texte est le résultat du travail de l'atelier de Nîmes sur la nouvelle en mai et juin 2019. Brigitte y traite avec humour et distance un thème d'actualité que je vous laisse découvrir au fil de la lecture...

Uniquement vous abonner?

Ou poster un texte, une photo, un lien...

Inscription blog

Derniers commentaires

Reymond Sylvie L'accumoncellement
5 novembre 2019
Accumulation, énumération, liberté, excès... Voilà ce que cherchait cet atelier et c'est aussi ce à ...
Reymond Sylvie L'enfant au piano
2 novembre 2019
Une nouvelle écrite pendant le stage de septembre 2019 à Bayssac.
Reymond Sylvie LES YEUX VERTS.
2 novembre 2019
Ce texte est le résultat du travail de l'atelier de Nîmes sur la nouvelle en mai et juin 2019. Brig...
X

Pas de copie.

Pas de copie. Merci