N'hésitez pas à ajouter des photos, des illustrations, des liens... Merci de choisir une catégorie pour chacun de vos textes. Par défaut il sera attribué à "Textes d'atelier".

Vous pouvez vous inscrire pour participer ou vous abonner pour être informé des publications. Pour créer le compte vous serez renvoyé à la page d'accueil, il suffit de 1) remplir le formulaire, 2) confirmer votre adresse en activant le lien que vous recevrez par mail puis 3) attendre le message qui vous confirmera que votre inscription a été approuvée.

Blog ouvert à tous les participants des ateliers de Nîmes et des stages d'écriture.

Si vous ne parvenez pas à vous inscrire ou n'avez pas le temps de créer un compte, il suffit de m'envoyer vos textes et je les publierai sous votre nom ou un pseudo de votre choix sans les modifier. Je n'interviens pas dans les textes du blog. Lien vers mon adresse mail.

Triptyque

 I

Dans le ciel vitré de la fenêtre

Une ombre s'interpose entre elle et la forêt

Une ombre

Forme aux contours diffus transparents

Arrête son regard

Elle porte le paysage et les arbres en elle

Noirs

La pénombre la traverse

La forêt la contemple

L'enfant regarde l'image tremblée

Miroir inattendu de sa présence

Son absence

Elle éprouve son apparence

Réfléchie et retourne à la forêt

Et à ses monstres

II

La joue contre la vitre,

des immeubles, des routes, des arbres,

la vitesse avale tout

le paysage fuit dans une course effrénée

se désintègre

De longues bandes vertes et noires défilent à toute allure,

des points noirs, des taches blanches et rouges.

La pluie se jette sur la vitre

Tout se brouille

Les vibrations des wagons

les hurlements du train

résonnent dans sa tête lourde

comme en écho de sa vie rompue

Partir

Ne pas s'arrêter

III

Il fait doux,

Les rideaux s'envolent,

Le vent sur les jambes, comme une caresse.

Le jardin est plein de lumière.

Qu'est-ce qui l'a réveillée ?

Elles sont revenues ?

Ah ! les voilà, elles sont là ! les grues sont revenues !

Elles traversent la fenêtre, haut dans le ciel !

Oiseaux voyageurs !

Leurs cris appellent au spectacle.

Comme c'est beau, comme elle aime ce moment !

Léger !

C'est le printemps qui arrive !

Enfin !

Cécile Gravellier

26 novembre 2020

Triptyque (3 volets sur vie)
Petite elle est...
 

Commentaires

Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
X

Pas de copie.

Pas de copie. Merci