Café littéraire à Nîmes

Proposé par l'association Les Voix de l'écriture.

Comment fonctionne le Café Littéraire?


Organisation

Débats libres et ouverts animés par Sylvie Reymond

Discussion constructive autour de deux livres qui porta sur le style, la construction, les personnages, la facilité et le plaisir de lecture mais aussi la place dans l'histoire de la littérature, les enjeux politiques, philosophiques et sociaux ou leur absence...


Le lieu

Nous nous retrouverons au "W" piano bar

Il se situe sur le square de la Couronne une magnifique place près des arènes.


Venir pour lire ou pour écouter?

Chaque mois deux livres sont proposés à la lecture.

Il est nécessaire de lire les ouvrages pour participer mais l'on peut aussi venir écouter la discussion ainsi que les extraits de livres qui seront lus.


Pour le prix d'une consommation

Le café littéraire est-il payant?

Du simple café à la coupe de champagne! En remerciement au W piano-bar qui nous accueille dans ses locaux.


Manifestation ouverte à tous

Faut-il s'inscrire?

Ce n'est pas indispensable toutefois savoir approximativement le nombre de personnes qui souhaitent venir facilitera l'organisation. Il suffit d'envoyer un mail à l'adresse ci-dessous.

Renseignements
Email de Sylvie Reymond
Téléphone
06 62 64 36 20

Premier rendez-vous


Jeudi 21 novembre à 18h30

Sagas familiales et ambiance du Sud…

Autour de « Cent ans de Solitude » de Gabriel Garcia Marquez et « Le Soleil des Scorta » de Laurent Gaudé.

jeudi, novembre 07, 2019 Reymond Sylvie

Deux sagas, deux histoires familliales sur plusieurs générations qui se déroulent dans un village isolé écrasé de chaleur.

Voilà pour les ressemblances. La comparaison précise et les différences seront anlysées après le café pour que la discussion puisse se dérouler librement, un compte-rendu du café servira de base à cette analyse.

Pour prépararer ce café littéraire, si vous avez le temps et l'envie de vous y pencher, voici quelques pistes de questionnement et de réflexion. 

  • L'accessibilité de la lecture: facilité, difficulté? Pourquoi?
  • Deux sagas familliales : qu'est-ce qui "tient" l'histoire de ces familles? Quel héritage spirituel, quels enjeux sociaux, personnels? 
  • Deux histoires sur un temps long: comment le temps s'y déroule-t-il? De façon classique, chronologique? Labyrinthique ? Cyclique? Autre?
  • Dimension politique ou destins purement individuels et locaux?
  • Personnages: comment les qualifier ( réalistes, extraordinaires, superficiels, originaux, stéréotypés...). sont-ils des "types"  humains ou sont-ils plus complexes?
  • Sont-ils vus de l'intérieur? Place de la psychologie? Si elle est absente, comment sont abordés les personnages?
  • Style: originalité/ présence de clichés / originalité des images (si possible avec des exemples) /puissance /énergie, nuances...
  • Le style cherche-t-il à provoquer l'émotion? Autre chose?
  • Présence et qualité des descriptions?
  • Rythme : comment le qualifieriez-vous? Quelle impression avez-vous eu à la lecture?
  • Passages préférés et pourquoi?
  • Dimension extra littéraire du livre: intuition de quelque chose qui dépasse l'histoire qui est racontée? Dimension épique? Mythique? 
  • Les thèmes: la vengeance, la lignée familliale, le temps, l'inceste, les relations dans la famille, l'amour, le destin, la violence, le village, l'héritage, les paysages... Intensité, originalité de leur  traitement?
  • Y a-t-il de l'inattendu ou reste-t-on dans "ce que l'on peut attendre à propos de..."?
  • Y a-t-il la création d'un monde? D'un univers qui ne soit pas déjà vu? 
  • Question du réalisme? Deux direction possibles (en simplifiant beaucoup!) : recrééer une réalité "réaliste" dans laquelle le lecteur se projette ou bien inventer, prendre des libertés par rapport à la réalité? Quel est le lien de chacun des livres avec la réalité? "Réalisme magique" pour Garcia Marquez: la démesure, l’irrationnel du quotidien et pour Gaudé?
  • La première lecture épuise-t-elle le texte? L'intérêt de la lecture se limite-t-il à l'envie de connaître la suite? Le plaisir de l'histoire? Présence de quelque chose de plus complexe, de sous-jacent?
  • Est-on dérangé par la lecture ou va-t-elle dans "le sens du poil"? Vers ce qui fait plaisir?  Le développement correspond-il à l'image que l'on peut se faire du sud, des villages isolés ?
  • Roland Barthes distingue la lecture plaisir: celle du plaisir, facile et immédiat et la lecture de "jouissance", celle qui remet en question les stéréotypes, les conceptions habituelles ? Dans quelle catégorie placez-vous chacun de ces deux livres?
  • Que vous reste-t-il de ces lectures? Que pensez-vous qu'il vous en restera?

 

Second café littéraire


Jeudi 9 janvier à 18h30

Deux grands romans de l'attente...

Le Désert des Tartares de Dino Buzzati et le Rivage des Syrthes de Julien Gracq.

X

Pas de copie.

Pas de copie. Merci